Histoires inspirantes

Cette année, je vous mets au défi de réfléchir honnêtement à ce que vous pensez de vous-même et de votre diabète.

Le fait d’avoir des enfants présente un ensemble unique de défis pour une personne qui vit avec une maladie chronique comme le diabète de type 1.

Pour moi, être une adolescente atteinte de diabète de type 1 (DT1) a été synonyme de solitude. Pourtant, c’est censé être l’âge où les jeunes se lancent dans de folles aventures sans jamais penser au lendemain. Je n’étais pas à l’aise avec le DT1.

Je me souviens comment nous nous sentions les premières semaines.
Je revois ma puce d’à peine trois ans qui avait de nombreuses autres complications et incapacités, y compris certaines qui rendaient la communication difficile. 

Le diabète de type 1 complique la relation avec soi-même. Pourtant, la maladie peut être une source de force et de résilience insoupçonnée au quotidien.

Bonjour chers amis atteints du diabète,

Je suis de retour avec un blogue passionnant à partager avec vous! 

David Van der Vloet est originaire de Belgique et est un fervent cycliste et triathlète. Il est également atteint de diabète de type 1.

Khalid Keshta a reçu un diagnostic de diabète de type 1, en 2011, le jour de son 18e anniversaire. C’est une histoire qui commence comme plusieurs autres.

Pouvez-vous vous imaginer, en tant que parent, retenir votre souffle à chaque rendez-vous médical de votre enfant...

Le diabète de type 1 apporte son lot unique d’expériences que la majorité de notre entourage ne saisira jamais pleinement.

Avertissement

Êtes-vous un résident du Canada?

Oui Non

Le contenu du site internet auquel vous allez accéder est exclusivement réservé aux résidents Canada.

Si vous êtes un résident Canada, cliquez sur « Oui » pour continuer. Sinon, veuillez cliquer sur « Non » pour quitter le site internet. Si vous avez sélectionné ce pays par erreur, vous pouvez retourner à la page précédente et choisir votre pays de résidence.

Merci.