3 OUTILS EFFICACES POUR GÉRER LE STRESS DU CONFINEMENT POUR LES PERSONNES VIVANT AVEC LE DIABÈTE

Ces dernières semaines se sont avérées très exigeantes sur le plan mental comme sur le plan émotionnel. La pandémie de COVID-19 a fortement perturbé notre train-train, nos habitudes et nos exutoires quotidiens et nous a poussé à nous adapter à ce qui pourrait, pour quelques jours, quelques semaines, voire quelques mois, devenir un nouveau mode de vie. Aujourd’hui, plus que jamais, la gestion du stress est un élément absolument essentiel, et plus encore pour les personnes qui, comme moi, vivent avec le diabète.

Si vous êtes atteint·e de diabète, vous avez peut-être remarqué pour la première fois le lien entre stress et augmentation de la glycémie. Le stress peut avoir un impact direct et indirect sur notre glycémie. S’agissant d’impact direct, des hormones du stress sont libérées lorsque certains facteurs de stress sont présents dans l’organisme, par exemple en cas de dispute avec un membre de la famille. Par ailleurs, le stress peut indirectement contribuer à l’augmentation de la glycémie s’il perturbe notre sommeil, par exemple, ou s’il déclenche des pulsions alimentaires.

Bien qu’il ne soit pas question d’ignorer ce qui se passe actuellement dans le monde et dans nos familles, nous tenons là une occasion incroyable et essentielle de nous connecter à notre santé et de prendre l’habitude de nous mettre à l’écoute des besoins de notre corps.

En tant que coach alimentaire spécialisée dans le diabète, je vais partager aujourd’hui 3 outils que mes clients et moi-même utilisons pour contrôler notre stress :

1. S’ENTRAÎNER À PRATIQUER CHAQUE JOUR LA POSITIVITÉ 

Une dose de positivité par jour ! Voici un concept simple que peu d’entre nous ont appris : nos pensées sont le déclencheur de nos émotions. Ainsi, le stress ou l’anxiété que nous ressentons sont simplement une réaction à ce que nous nous disons. Il ne s’agit pas nécessairement de ce qui se passe autour de nous, ni même de ce que nous entendons, mais bien de ce que nous intériorisons.

Pendant le confinement, nous pouvons mettre en place quelques pratiques pour nous habituer à penser de manière plus positive et réduire le stress déclenché naturellement par les exigences ou la pression du monde extérieur. 

Voici nos meilleurs conseils pour se former à la positivité :

  • Notez 1 à 3 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant·e, dès le réveil
  • Consignez dans un journal ce que vous voulez ressentir pendant votre journée et la manière dont vous voulez gérer les situations qui se présentent
  • Gardez du temps pour vous tenir informé·e des événements/de l’actualité (mais pas dès le réveil, ni juste avant de dormir)
  • Collez un Post-it sur votre miroir avec une affirmation encourageante (par ex., « Je laisse passer les pensées angoissantes. Je suis calme et paisible. »)

2. S’ACCORDER DES PAUSES POUR STIMULER L’ÉNERGIE STAGNANTE

Confiné·e·s chez nous, nous restons assis·e·s plus longtemps et nous bougeons moins dans la journée. Vous remarquerez peut-être que votre corps est plus douloureux que d’habitude, qu’il vous faut plus d’insuline pour équilibrer votre glycémie ou que votre esprit est plus embrumé, que vous vous sentez comme un lion en cage ou submergé·e par les technologies. Tout cela peut s’améliorer en prévoyant chaque jour un peu de temps pour bouger.

Cela vous permet de libérer votre esprit et de vous réapproprier votre corps. L’activité physique, qu’il s’agisse de danse, de fitness, de marche, voire de simples étirements doux, nous permet de relâcher toute l’énergie retenue.

Vous pouvez pratiquer une activité physique 30 minutes par jour si vous y parvenez, ou lancer un chronomètre pendant 5 minutes pour faire des squats deux ou trois fois par jour. Essayez et vous sentirez immédiatement les tensions s’envoler.

3. PRATIQUER LA CONSCIENCE DE SOI ET LA COMMUNICATION

Nous sommes nombreux et nombreuses aujourd’hui à constater que nos besoins essentiels ont été remis en cause, qu’il s’agisse d’un peu de temps pour soi, d’espace, de sécurité, de liberté, de santé, etc. Lorsque l’un de nos besoins essentiels reste insatisfait, nous pouvons ressentir du stress, de l’anxiété, de la colère, de la tristesse ou de l’irritation.

Dans certaines situations, j’ai besoin de comprendre l’origine de mes émotions. Pour cela, vous pouvez utiliser un journal intime, la méditation, discuter avec un·e ami·e, un·e collègue ou un membre de votre famille.

Lorsque vous réussissez à identifier le besoin qui est mis de côté, vous pouvez modifier le déroulement de votre journée pour mieux répondre à ce besoin.

Par exemple, si vous avez vraiment besoin de temps pour vous, mais que vous êtes confiné·e avec 5 autres personnes, pas étonnant que vous soyez stressé·e ! Mais lorsque vous identifiez ce sentiment, vous pouvez l’exprimer tout haut pour vous-même et en parler à votre entourage. Vous pouvez alors prévoir un moment dans la journée pour aller vous promener en solo et recharger vos batteries.

Outil bonus : Essayez l’une de mes techniques de respiration préférées afin de ralentir votre cerveau et de réinitialiser naturellement votre système nerveux. C’est extrêmement efficace, à tout moment de la journée, mais surtout avant de vous coucher. Inspirez en comptant jusqu’à 4, retenez votre respiration en comptant jusqu’à 7, puis expirez en comptant jusqu’à 8. Répétez 5 à 10 fois.

Nous ne pouvons pas toujours maîtriser ce qui se passe autour de nous, mais nous pouvons contrôler nos réactions et nous affirmer, face à nous-même et face aux autres. Votre dose quotidienne de positivité et de conscience de soi peut largement contribuer à vous redonner de la stabilité, à réduire votre stress et à améliorer votre glycémie en cette période chaotique.

Autrice : Lauren Bongiorno

Lauren a des liens d’intérêts en cours avec Insulet. Cependant, les opinions exprimées ici sont exclusivement celles de Lauren.

 

 

Ce blog présente des informations et des discussions générales sur la santé et sur des thèmes connexes. Les informations et le contenu de ce blog, ainsi que les supports associés, ne sont pas des conseils médicaux et ne doivent pas être interprétés comme tels. Ces informations ne sauraient se substituer au jugement d’un médecin ni à un traitement médical. Si vous ou une autre personne avez des problèmes de santé, vous devez consulter votre médecin ou un(e) autre professionnel(le) de santé pour recevoir un traitement médical. Vous devez toujours tenir compte des conseils médicaux professionnels et ne jamais attendre pour consulter après avoir lu ce blog ou les supports associés. Si vous pensez présenter une urgence médicale, appelez immédiatement votre médecin ou les urgences. Les opinions et points de vue exprimés sur ce blog et ce site Web n’ont de lien avec aucun hôpital, cabinet médical, université ou autre.

Avertissement

Vous résidez en France?

Oui Non

Le contenu du site internet auquel vous allez accéder est exclusivement réservé aux résidents français.

Si vous êtes un résident français, cliquez sur « Oui » pour continuer. Sinon, veuillez cliquer sur « Non » pour quitter le site internet. Si vous avez sélectionné ce pays par erreur, vous pouvez retourner à la page précédente et choisir votre pays de résidence.

Merci.